Diversification classique et diversification menée par l’enfant doit-on choisir ?

Dernière mise à jour : 1 nov. 2021



La réponse est Non, pourquoi choisir quand on peut mixer les deux ! Ces deux méthodes de diversification alimentaire peuvent être combinées, l’important c’est que votre bébé et vous passiez un moment serein, complice et gourmand !
Voici ce que Marie et Florine les Fondatrices de @laboiteaortho_familybox pense de tout cela :
“ De plus en plus connue en Europe mais pratiquée depuis déjà de nombreuses années outre-Atlantique, la DME est une méthode de diversification alimentaire différente de la diversification classique.
Quels sont les grands principes ? Comment faire pour proposer un DME sécuritaire et rassurante ? Finalement, les deux méthodes sont-elles si différentes ?
Le plus grand principe de la DME est de laisser votre bébé manger des morceaux et des purées seul. Pour ce faire, il existe quelques règles à respecter :
- Attendre une motricité suffisante (aux alentours de 6 mois)
- Proposer des morceaux sécuritaires et adaptés (à leurs capacités motrices)
Contrairement à la diversification classique, l’évolution des textures s’effectuera plutôt à l’inverse : on proposera toujours des gros morceaux fondants au départ (taille du poing de bébé et longueur de notre majeur) puis au fur et à mesure de l’évolution de la taille de la trachée de bébé et de l’évolution de sa motricité, les morceaux proposés pourront être plus petits. A 12 mois, il n’existera plus de différences concernant la taille et la texture des morceaux : les bébés en diversification classique ou en DME devraient pouvoir manger exactement les mêmes choses.
Pour connaître les règles et les bases de la DME, il est fortement recommandé de se tourner vers des professionnels de la DME. Aujourd’hui nombreux professionnels de santé comme les orthophonistes sont aussi monitrices DME et animent des ateliers en ligne ou en présentiel afin d’accompagner les parents dans leur démarche de diversification menée par l’enfant.
Les monitrices DME transmettent leur savoir concernant la DME mais apportent aussi de nombreuses informations précieuses comme par exemple, quand et comment introduire les allergènes, dans quelle position le repas doit-il être proposé, quels sont les ustensiles facilitateurs pour les bébés et les parents etc. Elles se tiennent informées de toutes les recommandations officielles pour permettre aux parents de bénéficier de la meilleure expertise dans ce domaine.
La différence la plus grande entre la DME et la diversification classique réside dans l’évolution des textures et l’autonomie proposée. Le reste des recommandations est applicable aux deux méthodes de diversification et finalement peu importe le chemin emprunté, le résultat est le même pour vous et votre bébé. Et les deux ne sont pas incompatibles ensemble ! “
Alors, n’oubliez pas d’écouter votre cœur de parents, vous pouvez mixer les deux méthodes ou choisir celles qui correspond le mieux à votre bébé mais aussi à votre famille, à votre façon de vivre. Vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels de santé, pour mettre en place correctement la diversification alimentaire si vous appréhendez ce moment ! Le plaisir est la priorité, c'est le seul critère que vous devez prendre en compte dans le choix de votre pratique de diversification, qu'elle soit menée par l'enfant, classique ou mixte. C'est aussi un des critères importants dans tous vos choix de parents finalement !
Alors écoutez vos enfants et aimez-les, ils vous le rendront !